Pense comme un proton ; toujours positif!

Pense comme un proton ; toujours positif!

La pensée positive me fait penser à deux magnifiques histoires ; Pollyanna et les deux vases chinois. Je partage directement celle des vases chinois :


« Une dame chinoise possédait deux grands vases, pendus à leur extrémité à un long bâton qu’elle portait en équilibre sur le cou.
Un des deux vases avait une fissure, tandis que l’autre était intact. Partant à la fin du long trajet de la source à la maison, le vase intact arrivait toujours plein, alors que celui avec la fissure arrivait toujours à moitié vide.
Pendant plus de deux ans, chaque jour la dame porta toujours chez elle un vase et demi d’eau.
Évidemment le vase intact était fier de lui, au contraire le vase fissuré avait terriblement honte de son imperfection et de n’accomplir que la moitié de son devoir. Après ces deux années, finalement il trouva le courage de parler à la dame, et de son extrémité du bâton lui dit: « J’ai honte de moi, car ma fissure te fait porter à la maison seulement la moitié de l’eau recueillie ».
La dame sourit « As-tu remarqué que de ton côté de la route il y a toujours des fleurs, tandis qu’il n’y en a pas de l’autre côté ? Ceci parce qu’uniquement ton côté a la fissure et perd un peu d’eau, j’ai planté des fleurs le long de la route. Ainsi chaque jour, en revenant à la maison, tu arrosais les fleurs.
Cela fait deux ans que je peux cueillir les fleurs qui égayent ma demeure et ma table. Si tu n’étais pas tel que tu es, je n’aurais jamais eu leur beauté à égayer mon existence ». »


Que d’évidences ! D’un côté, la fissure représente un défaut avec des sentiments comme la honte, la frustration, le désarroi, la rage. De l’autre côté, la fissure est objet de croissance, de nourriture aux semences et ensuite d’épanouissement ; elle a permis à la dame de porter des couleurs et beauté à son chemin et chez elle. Dans l’imperfection, le regard de la dame a cueilli des opportunités et enseignements.


Et vous, dans votre réalité, que décidez-vous d’être ? Le vase ou la dame ? Vous optez pour le négatif ou le positif ?


En 1913, Eleanor H. Porter a écrit une histoire qui fut ensuite adaptée en dessins animés pour la télévision. Cette histoire narrait les aventures d’une petite fille appelée Pollyanna. Pollyanna n’avait pas une vie facile, elle a vécu avec son père et ensemble ils jouaient au « jeu du bonheur ». Le jeu consistait de trouver aux évènements de la vie, au moins un aspect pour être heureux. Le jeu commença à Noël, quand Pollyanna désirait recevoir une poupée et elle reçut – probablement par erreur - une paire de béquilles. C’est alors que le père lui apprit le jeu ; ils ont appris la gratitude ; ils étaient contents car « elle n’avait pas besoin de ces béquilles ». Depuis lors, chercher les aspects positifs aux faits de la vie devint un défi et un vrai style de vie pour Pollyanna.


Bien que le principe de Pollyanna, donc voir le côté positif, puisse apparaître ingénu et trop simple, ce principe du positif aide à améliorer sa propre résillience, et donc la capacité d’affronter au mieux les obstacles de la vie, à harmoniser les relations avec les autres et avec soi-même et à améliorer l’estime de soi. En bref, penser et voir le côté positif des choses aide à vivre la propre vie avec plus de satisfaction.


Ce qui ne veut pas dire renier, éviter ou vivre avec un enthousiasme démesuré les évènements difficiles de la vie ; la réalité en serait complètement modifiée. La pensée positive ou posséder un raisonnable optimisme, comme dirait Marint Seligmann fameux psychologue et fondateur de la psychologie positive, devient une façon efficace et utile pour affronter les durs évènements qui nous mettent à l’épreuve. Elle nous permet de croitre de nos erreurs et d’élaborer de nouvelles stratégies pour gérer au mieux les situations.


Mais en pratique?


Les prévisions météorologiques prévoient de la pluie et le retour du froid pour le prochain week end. Quelle chance ; j’aurai tout le temps pour toutes ces affaires que je mets de côté quand je profite du temps sec ; je rangerai les photos, je lirai le livre qui m’attend depuis déjà quelques temps.


Ah non ; ce matin m’est arrivée une facture dont je ne m’attendais pas, et en plus le montant est fort élevé ! Par chance, j’ai toujours été prudente et prévoyante surtout pour ces imprévus financiers – c’est décidé : je commence à mettre de côté en prévision ! -, c’est l’occasion pour profiter de la maison.


Je suis un grand sportif et l’autre jour, je me suis blessé. Ne pouvant pratiquer mon sport, c’est le moment de m’approcher à d’autres disciplines qui me permettent de m’entraîner différemment, et de dédier plus de temps à un entraînement mental, fondamental pour tous les sports d’élite. Quand je reprendrai mes entraînements, c’est sûr que je metterai en acte des stratégies qui limitent le risque accident.


Les exemples sont infinis et nombreuses sont les réflexions sur la pensée positive, la littérature est riche d’oeuvres qui traitent cet argument. Impossible de le traiter pleinement en quelques lignes mais j’aimerais juste encore partager avec vous, chers lecteurs, une réflexion qui, sait-on jamais, pourrait faire partie de votre philosophie de vie.


Vous n’avez jamais remarqué qu’il y a des personnes qui ne vivent que des évènements ou situations déplaisants et d’autres, par contre, semblent protégés par quelque force surhumaine ? De nombreux auteurs parlent de loi d’attraction… car en effet, il s’agit bien de cela. Gandhi disait : « Garde tes pensées positives, car tes pensées deviennent tes paroles, garde tes paroles positives, car tes paroles deviennent tes actions, garde tes actions positives, car tes actions deviennent tes habitudes, garde tes habitudes positives, car tes habitudes deviennent tes valeurs, garde tes valeurs positives, car tes valeurs dirigent tes pensées, et deviennent ta destinée".


Si je cherche du travail et que je pense continuellement que les autres sont meilleurs que moi, qu’on ne trouve pas de travail en ces temps-ci, très difficilement je trouverai une nouvelle occupation. Car mes pensées influencent mes actions, mes relations, ma vie. Si par contre, je pense que je suis une personne responsable et que je trouverai au plus vite une nouvelle place de travail qui me satisfera, mon comportement influencera positivement les évènements ; j’utiliserai au mieux mes potentialités et mon comportement sera ouvert et cordial attirant la confiance des autres. Il est garanti que je trouverai une nouvelle occupation.


Donc, la loi d’attraction oui, mais soutenue par des faits concrets portant des résultats concrets.


En bref, penser comme un proton ; toujours positif s’avère avantageux. Pour certains cela peut sembler facile, pour d’autres un peu moins. Que dites-vous de vous entraîner en jouant ? Voulez-vous jouer au jeu du bonheur ?


Je commence : ce matin, j’ai décidé d’aller courir ; le soleil brillait et la journée était parfaite. Après quelques heures, le ciel s’est couvert et il a commencé à pleuvoir. J’ai pensé que la journée était parfaite pour aller courir ; je me suis habillée de conséquence et je suis partie courir sous une pluie battante : j’étais seule par les sentiers ; seules la nature et moi. J’ai finalement essayé ma nouvelle veste imperméable et j’ai fait mon propre record en temps ! De retour à la maison, j’étais trempée et comblée et super satisfaite !


C’est à vous!


Le coaching est une méthode qui intègre complètement la pensée positive. L’attention est toujours posée sur le potentiel (et non sur le déficit) et devient philosophie de vie avec l’entraînement. Dans la section cours et séminaires, vous trouverez des propositions de cours tous caractérisés par la pensée positive.


news

 

“Le Coaching est l’une des compétences les plus acceptables pour la croissance humaine. Il nous permet de porter un nouveau regard sur l’autre, beaucoup plus positif auquel nous sommes habitués et donc, de nous rapporter différemment. Suspendre les croyances limitantes sur les personnes, y compris nous-mêmes, abandonner les vieilles habitudes et se libérer des pensées superflues est une logique conséquence du Coaching.”
— John Whitmore

Via Lavizzari 19 - 6850 Mendrisio
+41 076 381 44 91
valerie@vcoaching.ch
valeriesorelcoach


Informations

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation de cookies.
Personnaliser les cookies Accepter les cookies